Consommation et production responsables

Caroline, membre du comité de l’association Lumière des Champs

Créée il y a 10 ans, l’association Lumière des Champs est gérée par une petite équipe de fidèles. Son rôle est d’établir une relation directe entre des producteurs et des consommateurs de la région de Vevey, Oron, Châtel-St-Denis et Cully. C’est ce qu’on appelle «ACP », agriculture contractuelle de proximité. Les produits sont locaux, de saison et biologiques.

« Je suis devenue membre de l’association en 2009, j’ai rapidement intégré le comité. Mon garage sert de dépôt pour la mise à disposition des paniers. À l’époque, j’avais deux enfants en bas âge à nourrir et la prestation de l’ACP répondait à mes attentes tant d’un point de vue de la qualité du produit, que d’un point de vue pratique. Je venais également de terminer une formation de conseillère en environnement. C’était une bonne manière pour moi de m’investir concrètement dans un projet auquel je croyais et de côtoyer des pairs passionnés et inspirants. Je venais de tourner la page comme décoratrice dans l’événementiel, écoeurée par tout le gaspillage engendré par cette activité. Je suis en recherche constante de cohérence pour que mes choix et mes actions soient en adéquation avec mes valeurs visant à préserver l’environnement. Actuellement, le système d’ACP mis en place dans la région est sain et stable. Le producteur arrive à vivre grâce aux abonnements et il n’y a pas de volonté de grandir. C’est la preuve qu’il est possible de sortir de la grande chaîne de production. Le principe de bénévolat est une bonne manière de responsabiliser les consommateurs. Pour soutenir encore de nouveaux agriculteurs, ce modèle devrait pouvoir se multiplier. Nous serions ravis de parrainer une nouvelle association. »