Bonne santé et bien-être

Térèse, créatrice de cosmétiques biologiques

Térèse est fleuriste de formation. Avec sa partenaire Laura, également fleuriste, elles avaient pour projet d’ouvrir un magasin de fleurs. Lors d’un voyage en Grèce, Laura a pu s’essayer au métier de savonnier. À son retour, elles ont eu l’idée d’utiliser leur savoir-faire d’une autre façon en créant leur marque Les savonnières.

« Nos savons sont à base d’huile de tournesol et de colza, nous n’utilisons pas d’huiles exotiques. Pour offrir une gamme plus étendue, nous avons créé d’autres cosmétiques, tels que des baumes pour le corps, des produits pour le bain, des démaquillants ou encore des roll-on pour les maux de tête ou le stress, le tout en utilisant des ingrédients suisses. Après de multiples essais, nous nous sommes lancées. Nous avons commencé à cultiver nos plantes dans le jardin de mon papa. Nous y plantons des plantes médicinales ou aromatiques suisses et récoltons les graines pour les cultures suivantes. Ce que nous ne cultivons pas nous-même provient de productions bios et suisses, comme par exemple nos huiles essentielles. Tous nos contenants sont en matériaux recyclés et pour certains d’entre eux, nous proposons à nos clients de nous les retourner pour les remplir à nouveau. Nous avons une belle collaboration avec un agriculteur, un berger et un apiculteur de la région. Grâce à l’éducation de mes parents et mon apprentissage de fleuriste, je me suis toujours sentie proche de la nature. Les reportages que j’ai pu voir sur l’industrie des cosmétiques avec ses produits chimiques et ses tests sur les animaux, tout cela m’a donné envie de calmer les choses à ma façon. Le fait d’utiliser les produits sains que je crée et de les vendre m’apporte beaucoup de satisfaction et de bonheur. »